Le séminaire Lire le Brésil, proposé par l'association ARBRE à rythme mensuel, est constitué de séances de présentation et de discussion de travaux de recherche en cours par des chercheurs brésiliens ou brésiliennistes, dans le domaine des Sciences Sociales.

Les séances du séminaire ont lieu majoritairement à l'Institut des Hautes Etudes de l'Amérique latine

28 rue Saint Guillaume, 75007 Paris

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Cliquez sur les liens hypertext en vert pour télécharger les extraits

Les informations sur les années précédentes se trouvent dans la page Projets Réalisés.

Et les informations sur les séances à venir, à Paris comme à Lyon, se trouvent dans la page Accueil ou dans l'onglet Séminaire Lire le Brésil.

 

Séminaire Lire le Brésil

Année scolaire 2018-2019

17 mai - 12h à 13h30 « Inégalités de revenus et mobilité sociale au Brésil dans les années 2000 »

Valeria Lucia Pero (Professeure invitée à l’IHEAL, Institut d’économie de l’Universidade Federal do Rio de Janeiro)

Avec la modération de Vera Chiodi (MCF en économie – IHEAL / Paris 3 Sorbonne Nouvelle)

Résumé :le début des années 2000 est un moment unique dans l’histoire du Brésil, conjuguant relative stabilité politique sous un régime démocratique, croissance économique, réduction de la pauvreté et de l’inégalité et prestige international. Dans ce contexte, nous présentons, premièrement, les principaux facteurs explicatifs de la réduction des inégalités de revenus liés à la performance du marché du travail et aux politiques sociales, notamment les programmes d’inclusion sociale par l’enseignement supérieur et le programme de transfert conditionné de revenus dans la lutte contre la pauvreté. Ensuite, la dynamique des inégalités des opportunités est analysée à partir de l’évolution temporelle de la mobilité sociale entre générations (éducationnelle, professionnelle et de revenus). Finalement, nous concluons par un débat sur la crise politique et économique récente et le renversement de la tendance à la diminution des inégalités des revenus au Brésil.

11 avril - 18h à 20h : «  Une américanisation invitée ? Les relations culturelles du Brésil et des Etats-Unis en temps de guerre froide (1946-1978) »Símele Soares Rodrigues (Maître de conférence,Université Lyon III Jean Moulin)Avec la modération de Juliette Dumont (Maître de conférence, IHEAL/Paris 3 Sorbonne Nouvelle)

14 mars - 18h à 20h : «  Quelle construction de « l’entre » pouvons-nous envisager dans la coopération internationale franco-brésilienne ? »Séance animée par Etienne Clément (Docteur en Sciences du Langage, Université de Bourgogne – Franche-Comté)

28 mars - 18h à 20h : «  De l’indépendance à la dépendance : pour une nouvelle histoire du pétrole au Brésil »Antoine Acker (Enseignant à l’Université de Zurich, spécialiste d’histoire environnementale et globale)

7 février - 18h à 20h : «  O associativismo negro brasileiro e a circulação das ideias anticoloniais e antirracistas, anos 1960 e 1970  », Séance animée par Mário Medeiros (Professeur de sociologie à l’Universidade Estadual de Campinas (UNICAMP)Avec la modération de Flores Giorgini (Doctorant – IHEAL / Paris 3 Sorbonne Nouvelle)

23 janvier 2019 - 18h à 20h : « La  diffusion des politiques publiques brésiliennes : entre importation et exportation », Séance animée par Osmany Porto de Oliveira (professeur au Departamento de Relações Internacionais, Universidade Federal de São Paulo)Avec la modération de Alila Brossard Antonielli (doctorante – EHESS)

 

6 décembre - 17h à 20h (en partenariat avec l'APEB) : « Elections brésiliennes : une catastrophe annoncée »
Avec la présence de : Marion Aubrée (EHESS) : anthropologue et enseignante à l'EHESS, Marion Aubrée s'intéresse aux phénomènes religieux au Brésil, y compris les eglises évangéliques, qui ont joué un rôle central dans les élections de 2018.
Marina Duarte (présidente de l'APEB) : docteure à Paris 7, où elle s'est consacrée à l'étude des expériences transgenre entre 1960 et nos jours. Sa communication portera sur ce thème.
Marion Daugeard : Marion Daugeard est doctorante en géographie au CREDA (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle). Dans sa thèse, qui porte sur la mise en œuvre de la réforme du Code Forestier au Brésil (2012), elle analyse le rôle de plusieurs initiatives locales dans l’État du Mato Grosso, qui encouragent la régularisation environnementale des propriétés rurales ainsi que le reboisement de terres dégradées. Dans sa présentation, elle reviendra sur les raisons du soutien de la bancada ruralista à la candidature de Bolsonaro et en décryptera les enjeux. Elle apportera également un éclairage au sujet des positionnements du nouveau président sur le plan environnemental, et analysera les rebondissements en la matière, au lendemain de son élection. 

Luciana Araújo de Paula : doctorante en science politique à l'IHEAL, où elle étudie les attitudes autoritaires de la part de la police et les périodes de transition démocratique en Amérique Latine. Elle nous parlera de la violence policière au Brésil. 

Bruno Gomes Guimarães : doctorant en Estudos Estratégicos Internacionais à l'Université Fédérale du Rio Grande do Sul et professeur dans le département de relations internationales de l'Uniritter (RS). Sa communication s'intitule: Changing course in Brazilian foreign and security policies.

 

26 novembre de 18h à 20h : « La Brasília de João Almino : l'invention d'une ville littéraire à partir du néant », François Weigel Docteur en Littérature Brésilienne/Littérature Comparée (CELIS Université Clermont Auvergne), Avec la participation de l’écrivain João Almino et les commentaires de Laurent Vidal (Professeur des Universités - Université de La Rochelle)

25 octobre 2018 - 16h à 19h30

Cet événement, organisé conjointement par l’Institut des Hautes Études d’Amérique latine et l’Association pour la Recherche sur le Brésil en Europe, a pour objectif de décrypter la montée de l’extrême-droite au Brésil et le succès de Jair Bolsonaro, à l’aune d’un contexte international marqué par la crise de la démocratie représentative.


L’événement est organisé en deux temps : 

  • de 16h à 17h15, projection du documentaire « Encantado. Le Brésil désenchanté », de Filipe Galvon.

  • de 17h30 à 19h30 : Table-ronde animée par Anaïs Fléchet (maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) et Juliette Dumont (maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Institut des Hautes Etudes d’Amérique latine et présidente de l’Association pour la Recherche sur le Brésil en Europe)

 

Présence confirmée de 

Maya Kandel (Docteure en histoire, diplômée de Columbia University (SIPA) et de Sciences Po Paris, Maya Kandel est chercheuse associée à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris-3 (laboratoire CREW). Elle travaille actuellement au Centre d’Analyse, de Prévision et de Stratégie (CAPS) du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, où elle est responsable des Etats-Unis et des relations transatlantiques. De 2011 à 2016, elle a dirigé le programme sur les Etats-Unis à l’IRSEM.)

Antoine Acker (Antoine Acker est Maître Assistant à l’université de Zurich, où il mène un projet d’habilitation sur l’histoire du pétrole au Brésil. Titulaire d’un doctorat d’histoire de l’Institut Universitaire Européen de Florence (2014) )

Richard Marin (Professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université Toulouse Jean Jaurès et membre du laboratoire FRAMESPA (France, Amériques, Espagne – Sociétés, pouvoirs, acteurs), ancien directeur de l'Institut Pluridisciplinaire pour les Etudes sur l'Amérique. Latine à Toulouse (IPEALT) )

Olivier Compagnon (Professeur d'Histoire Contemporaine à l'Institut des Hautes Etudes en Amérique Latine et directeur du même Institut et du CREDA (Centre de Recherches et Documentations sur les Amériques). Spécialiste d'histoire politique et culturelle de l'Amérique latine au XXe siècle) 

03 octobre 2018 - 16h à 18h : « Pour une histoire sociale des mémoires de la dictature militaire brésilienne», Séance animée par Natália Barud (Doctorante en Histoire - Universidade de São Paulo). Lecture proposée : Carolina Dellamore, Gabriel Amato e Natália Batista, "Por uma história social das memórias da ditadura militar brasileira" In A ditadura aconteceu aqui: a história oral e as memórias do regime militar brasileiro, São Paulo, Letra e Voz, 2017.

 

43, rue de l'Ourcq

75019 - France

© 2015 par ARBRE. Créé avec Wix.com