L'Association pour la recherche sur le Brésil en Europe

a le plaisir de vous inviter à sa demi-journée d'étude :

"Les enjeux d'une décennie d'histoire publique au Brésil,

de Dilma Rousseff à Bolsonaro"

le 12 février 2020

à la Maison Suger

(16-18 rue Suger à Paris)

Présentation :

 

Cette demi-journée est consacrée à l’histoire publique et à la manière dont elle est - et a été - pratiquée au Brésil

au cours de la décennie qui s’achève, depuis le premier mandat de la présidente Dilma Rousseff en 2011.

Au terme de cette période, marquée par une profonde crise de la démocratie brésilienne à partir de 2013

et le basculement progressif d’un gouvernement de centre-gauche vers un pouvoir d’extrême-droite réactionnaire,

la question de la fonction sociale des historien.nes dans la vie publique comme celle de la vulgarisation

de leurs travaux apparaissent particulièrement d’actualité.

Ce sont ces enjeux que l’événement propose d’aborder, en partant de l’expérience de plusieurs historien·nes

brésilien·nes et en les confrontant au regard d’un spécialiste français de l’histoire publique.

L’implication des chercheuses et chercheurs universitaires dans des enquêtes menées au début des années 2010

sur les atteintes aux droits humains perpétrés pendant la dictature militaire brésilienne (1964-1985),

l’utilisation des outils du numérique pour diffuser les recherches les plus récentes portant sur cette période

ou encore le positionnement des historien·nes de métier face aux réécritures réactionnaires

de cette période sont autant de thématiques qui seront abordées à cette occasion.

Intervenant·es :

Angélica Müller (professeure à l'Institut d'histoire de l'Université fédérale fluminense)

"Le travail des historien·nes au sein de la Commission nationale de la Vérité (CNV) et des Commissions universitaires"

Paulo César Gomes (docteur en histoire de l'Université fédérale de Rio de Janeiro,

post-doctorant en histoire à l'Université fédérale fluminense et responsable du site historiadaditadura.com.br)

"Vulgariser le savoir historique : faire l’histoire publique des régimes dictatoriaux à l’heure des fake news et du négationnisme"

Erika Cardoso (docteure en histoire de l'Université fédérale fluminense)

"Réflexions sur les discours moraux au Brésil : la pudeur à l'ordre du jour"

L'accueil convivial aura lieu à 16H45 et la présentation de la demi-journée d'étude débutera à 17H.

Les interventions auront lieu en français.

Vous pouvez consulter le programme provisoire.

 

43, rue de l'Ourcq

75019 - France

© 2015 par ARBRE. Créé avec Wix.com